Bienvenue à l'Odyssée! 

C'est votre première visite? 

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!

Vous êtes un utilisateur débutant ou intermédiaire de LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio? Ou vous envisagez d’investir dans un de ces logiciels? Ces logiciels peuvent vous faire économiser des heures de travail, semaine après semaine, tout au long de votre carrière... mais seulement si vous savez bien les utiliser! L’apprentissage de ces logiciels peut être intimidant, et les labyrinthes de tutoriels en ligne sans ordre logique peuvent être rébarbatifs. Voilà pourquoi j’ai créé l’Odyssée : ici, votre apprentissage se fait pas à pas, image par image, dans un ordre clair et logique, et vous êtes accompagné du début à la fin. Fini le sentiment de ne pas savoir par où commencer, ou d’être perdu et ne plus savoir où aller. Cliquez sur le logo ci-dessous pour en savoir plus sur le programme de l’Odyssée!

 BLOGUE

Lorsque nous travaillons pour des clients directs, il arrive souvent que ces derniers ne soient pas familiers avec nos processus de travail en traduction. Par exemple, le fonctionnement et les contraintes de nos outils informatiques. Nous recevons donc fréquemment des textes qui requièrent des manipulations supplémentaires avant de pouvoir commencer la traduction. Or, cela peut représenter une charge de travail importante. Puisque votre temps est précieux, voici comment aborder la question.


Lorsque vous travaillez pour une grande entreprise, vous aurez souvent accès à leur serveur qui contient les données centralisées, par exemple Group Share (SDL Trados Studio) ou LogiTerm Web. Cependant, ces solutions sont souvent hors de prix pour le travailleur autonome. Il arrive toutefois que nous devions travailler en équipe, et le partage efficace des données accélère le travail de tout le monde et contribue à une meilleure harmonie dans le projet. Voici une solution possible en ligne, avec TradooIT en exemple.


Lorsque nous travaillons à notre compte, nous avons souvent tendance à négliger la création et la mise à jour de fiches terminologiques. Pourtant, avec les logiciels qui sont à notre disposition, bien maintenir ses bases terminologiques à jour offre de grands gains de temps. Voici donc 3 raisons de bien garder ses bases terminologiques à jour. 


Nous le savons tous, Internet est une source incroyable d'information, ce qui peut être très utile lorsqu’on cherche à se renseigner sur un sujet particulier ou pour trouver la traduction d’un terme. Cependant, il peut être difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. Voici une technique informatique utile pour évaluer la fiabilité d’un site Web.


Dans un monde où l’anglais est de plus en plus la langue utilisée par défaut, il est parfois facile de simplement utiliser le terme anglais pour désigner un concept, même lorsqu’on travaille dans une autre langue. À court terme, cela peut paraître sans importance, mais à long terme, un grand danger guette la langue oubliée.


Si votre mémoire de traduction contient énormément de données, les recherches et la mise à jour peuvent parfois être difficiles. Voici une bonne pratique qui vous évitera bien des soucis.


En tant que traducteurs autonomes, nous avons à porter plusieurs chapeaux. Évidemment, celui de traducteur est en premier chef. Cependant, il ne faut pas négliger nos autres tâches : la comptabilité, l’organisation de notre temps et de nos données, etc. Voici donc 3 applications gratuites que vous pouvez utiliser dès maintenant pour être mieux organisé.


Lorsque vous travaillez en équipe, il est important que votre terminologie soit claire et précise. Voici une bonne pratique à adopter lorsque vous créez vos fiches.


Lorsqu’il est question d’outils informatiques en traduction, le nombre de produits disponibles peut être étourdissant. De plus, plusieurs outils peuvent jouer le même rôle dans votre environnement informatique; difficile donc de s’y retrouver! Voici donc 3 types d’outils de traductique qui devraient se trouver dans votre arsenal.


Si vous utilisez déjà un logiciel d’aide à la traduction, vous savez que le rappel d’anciennes traductions et la gestion terminologique sont des fonctions très utiles. Cependant, l’aligneur de textes est souvent moins connu. Voici comment un puissant aligneur peut vous faire économiser beaucoup de temps, avec LogiTerm Pro en exemple.  


Pour diverses raisons, plusieurs clients n’ont besoin que d’une traduction « approximative » et ne paieront jamais un tarif professionnel. Les professionnels doivent donc cibler les clients pour qui une traduction approximative ne suffit pas. Dans certains domaines, cela va de soi : une erreur en traduction juridique, financière ou médicale peut être extrêmement coûteuse, voire fatale! Dans d’autres, c’est une question de crédibilité professionnelle...


Est-ce que mon mot de passe est suffisamment complexe? Souvent, les sites Web nous demandent d’inclure des majuscules, des caractères spéciaux et des chiffres. Pourquoi? Voici quelques types d’attaques et comment vous protéger, ainsi qu’un outil pour déterminer si votre mot de passe est sécuritaire.


Après avoir lu certaines discussions récentes, je note qu’il existe plusieurs mythes par rapport aux mémoires de traduction, le principal étant que nous devenons esclaves de notre outil et des cabinets dès que nous en faisons l’achat. Je crois donc que le moment est opportun pour dresser un bref état des lieux.


La question peut sembler banale à première vue, mais je crois sincèrement qu’elle au cœur de l’usage efficace de ces outils. En effet, « parce qu’il faut être de son temps », « parce que tout le monde en utilise un » ou...


On trouve sur le marché une énorme quantité de logiciels, qui comportent chacun un nombre effarant de fonctions. Il y a de quoi donner des maux de tête même aux plus chevronnés en informatique! Pourtant, la grande majorité des traducteurs n’ont besoin que...


Un bon point de départ est d’avoir de meilleurs mots de passe. Aujourd’hui, nous allons cependant parler d’attaques informatiques. Évidemment, il existe beaucoup d’attaques différentes; il est donc impossible de tout couvrir. Je vais donc vous parler de deux attaques courantes : l’usurpation d’identité et l’hameçonnage.


Si vous avez vu le film Snowden récemment, vous craignez peut-être pour la sécurité de vos données en ligne… avec raison! En effet, une organisation avec suffisamment de ressources et de temps peut pirater pratiquement n’importe quoi; rien n’est totalement à l’abri sur Internet. Par contre, de bonnes pratiques de sécurité informatique peuvent vous protéger contre la grande majorité des cyberattaques. Voici donc trois solutions pour avoir des mots de passe plus sûrs.  


Les 7 questions à vous poser pour bien cibler et combler vos besoins en traductique


On trouve sur le marché une énorme quantité de logiciels, qui comportent chacun un nombre effarant de fonctions. Il y a de quoi donner des maux de tête même aux plus chevronnés en informatique!  

Pourtant, la grande majorité des traducteurs n’ont besoin que d’une infime fraction de ces outils et fonctions. Or il peut être difficile de déterminer quelles sources d’information sont crédibles (il est plutôt rare qu’un fournisseur X vous recommande les produits d’un concurrent!). J’ai donc préparé ces questions pour vous aider à déterminer vos besoins et à vous orienter vers l’essentiel, en me basant sur plusieurs années d’expérience avec mes clients et sur mon usage personnel des logiciels de traductique. 

1.Qui sont mes clients? 

Si vous travaillez pour une agence ou un client qui, pour une raison X ou Y, exige l’usage d’un logiciel donné, vous n’aurez pas le choix de travailler avec cet outil (la plupart des agences exigent SDL Trados Studio). Par contre, si vous travaillez pour un client direct ou si une agence vous laisse le choix, vous aurez plus de liberté. 

2.Quels types de fichiers dois-je traduire?

Si vous traduisez des fichiers Office (Word, PowerPoint, Excel, etc.), vous pourrez utiliser presque n’importe quel outil. Cependant, si vous travaillez avec des types de fichiers plus rares (fichiers InDesign, fichiers de jeux vidéo et autres formats complexes), il faudra vous assurer de choisir un logiciel compatible avec ces fichiers. Les gestionnaires de mémoires de traduction – SDL Trados Studio ou memoQ, par exemple – vous permettent de travailler avec une gamme très étendue de fichiers complexes. 

3. Quel est mon système d’exploitation (Windows, Mac, Linux)?

La grande majorité des logiciels de traductique ne fonctionnent que sur Windows, mais certains, comme Wordfast, fonctionnent sur Mac. Cependant, même si vous travaillez sur Mac, vous pouvez avoir accès aux logiciels Windows en utilisant un émulateur comme Boot Camp. 

4. Ai-je beaucoup d’anciennes traductions à consulter? 

Si vous avez beaucoup d’anciennes traductions effectuées avant l’achat d’un outil d’aide à la traduction et que vous voulez les consulter automatiquement avec votre nouvel outil, il faudra les aligner pour créer des bitextes. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un excellent aligneur, comme celui compris dans LogiTerm Pro. N’oubliez pas que la consultation automatique de vos anciennes traductions peut représenter un énorme gain de temps (et d’argent!) et est donc un facteur important lors du choix de votre outil. 

5. Quel est mon style personnel de traduction? 

Vos préférences stylistiques peuvent avoir une influence sur votre choix. Êtes-vous du genre à modifier beaucoup l’ordre des phrases lorsque vous traduisez? Si oui, un logiciel comme LogiTerm Pro, qui vous permet de travailler directement dans Word, est plus adapté à vos besoins qu’un logiciel qui demande une segmentation plus rigide (traduction en deux colonnes, phrase par phrase). Évidemment, votre style dépend aussi de vos champs d’expertise et des exigences du client. 

6. Quels sont mes champs d’expertise et mon volume de traduction? 

Si vous travaillez dans un domaine où il y a peu de répétitions (la traduction littéraire, par exemple) ou avez un très petit volume de traduction, un outil gratuit avec des fonctionnalités plus légères peut suffire à vos besoins. 

7. Est-ce que je travaille seul ou en équipe? 

Si vous travaillez souvent en collaboration avec d’autres traducteurs indépendants, il est important que les outils de chacun soient compatibles; cela peut donc influencer votre choix. Vous pouvez aussi utiliser une plateforme de traduction infonuagique (données en ligne, dans le cloud) comme l’outil gratuit TradooIT, qui vous permet de partager très facilement les données relatives à un projet. Évidemment, si vous utilisez un outil en ligne, la confidentialité de vos données reste une question importante. Certains clients exigent que les données de traduction restent sur votre ordinateur. C’est donc un facteur à prendre en considération. 

Un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio, ça vous dit? Pour un temps limité, j’offre cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Ne tardez pas, les places sont très limitées! Au plaisir, – François Hébert

C'est votre première visite à l'Odyssée? Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!

Pourquoi utiliser un outil informatique d’aide à la traduction en 2019


La question peut sembler banale à première vue, mais je crois sincèrement qu’elle au cœur de l’usage efficace de ces outils. En effet, « parce qu’il faut être de son temps », « parce que tout le monde en utilise un » ou « parce que je suis obligé » ne sont pas des réponses qui mènent à un résultat optimal. Pire encore, le ressentiment peut mener à un usage qui est carrément contreproductif.

Voilà pourquoi je tiens à répondre à la question en abordant d’abord les gains d’efficacité potentiels tout en gardant en tête les pièges potentiels qui peuvent rendre ces outils contreproductifs. 

La fonction principale des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO) est le rappel d’anciennes traductions. C’est-à-dire que lorsque vous avez un nouveau texte à traduire, la machine est capable d’aller voir dans vos anciennes traductions et vous signaler si, dans votre texte à traduire, vous avez des phrases identiques ou similaires à ce que vous avez déjà traduit. Le cas échéant, elle vous redonne ce que vous avez traduit et vous effectuez les modifications nécessaires. 

Cette fonction est particulièrement utile pour les textes et les sujets qui comportent beaucoup de répétitions. Par exemple, si certaines formules administratives reviennent souvent, vous n’aurez qu’à les traduire qu’une seule fois. Ces outils vous permettent aussi de créer des fiches terminologiques. Suivant le même principe, si l’outil détecte un terme pour lequel vous avez une fiche dans votre texte à traduire, il va vous le signaler automatiquement. Plus besoin de chercher dans un fichier Excel pour savoir si vous aviez déjà fait une fiche pour tel ou tel terme! 

Le gain de temps qu’on peut effectuer avec ces fonctions est indéniable. Cependant, il existe aussi certains pièges dans lesquels il ne faut pas tomber. Par exemple, il ne faut pas se fier aveuglément aux suggestions de la machine, même si la phrase est identique. En effet, il est possible que dans le nouveau contexte, la phrase doive être modifiée, par exemple si elle contenait un pronom qui renvoyait à un référent différent dans la phrase précédente. 

Il faut aussi rester vigilant sur la mise à jour de notre outil. Par exemple, si je travaille avec une mémoire de traduction, chaque phrase traduite est mise en mémoire au fur et à mesure que je traduis dans l’outil. Par contre, si j’enregistre mon texte dans son format final (par exemple Word) et que j’effectue ensuite des révisions dans ce document Word sans mettre ma mémoire à jour, ma mémoire n’aura pas ces révisions et va contenir des phrases erronées qui seront rappelées dans de futures traductions. 

Voilà pourquoi il est important de veiller à ce que vous soyez bien en contrôle de votre outil, et donc de votre environnement de travail. Par exemple, si vous travaillez pour un cabinet de traduction, il est possible qu’il utilise sa mémoire pour « prétraduire » le document. Vous allez donc recevoir un document partiellement traduit. Si la mémoire du cabinet contient des erreurs, elles vont se retrouver dans le texte partiellement traduit. 

Il est donc important de s’assurer que vous n’ajoutez pas ces erreurs à votre propre mémoire par la suite. Voilà pourquoi je recommande de vous garder une mémoire séparée pour vos propres projets. De cette façon, vous êtes assuré que votre mémoire ne contient que les bonnes traductions que vous avez effectuées, sans danger de « pollution » par une mémoire externe.

Un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio, ça vous dit? Pour un temps limité, j’offre cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Ne tardez pas, les places sont très limitées! Au plaisir, – François Hébert 

C'est votre première visite à l'Odyssée? Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!

Mythes entourant les mémoires de traduction


Après avoir lu certaines discussions récentes, je note qu’il existe plusieurs mythes par rapport aux mémoires de traduction, le principal étant que nous devenons esclaves de notre outil et des cabinets dès que nous en faisons l’achat. Je crois donc que le moment est opportun pour dresser un bref état des lieux.

Ces environnements/mémoires de traduction, mis à bon escient, apportent beaucoup au traducteur. On peut penser au formatage automatique de différents types de fichiers (Excel, PowerPoint, Word, etc.), ce qui est absolument nécessaire lorsqu’on traduit des produits informatiques, par exemple des jeux vidéo, des sites Web ou des interfaces machines complexes. 

La gestion intégrée de la terminologie facilite et accélère grandement la consultation du glossaire, qui peut être classé de différentes façons, par exemple par client, domaine, marque, etc. La retranscription automatique de tous les « transférables/placeables » (noms propres, adresses, courriel, sites Web, etc.) offre un gain intéressant en vitesse et en précision. 

Vous pouvez aussi rechercher des formulations utilisées auparavant qui ne sont ni des phrases complètes ni des unités terminologiques, créant ainsi votre propre concordancier qui, tant qu’il ne contient que vos traductions, est beaucoup plus sûr qu’un concordancier public comme Linguee par exemple. 

La plupart des mémoires offrent aussi un contrôle de la qualité qui effectue des vérifications différentes de celles d’un logiciel de correction (par exemple, vérifier si le segment cible contient l’équivalent terminologique du segment source, ou si le segment cible a les mêmes valeurs numériques que le segment source). Bref, un « Anti-Oups! » qui ne peut s’effectuer que sur un bitexte. 

Une mémoire peut aussi rapidement analyser un document très volumineux pour détecter le nombre de répétitions internes. Un document technique de 1 000 000 mots qui contient 2000 phrases identiques ne représente pas le même travail qu’un texte équivalent qui ne contient aucune répétition, analyse qui serait quasi impossible à faire manuellement. 

Vous noterez que je n’ai pas encore parlé du cœur de la mémoire, soit le rappel d’anciennes traductions. Selon moi, les fonctions mentionnées ci-dessus représentent déjà des gains intéressants. 

Les gains en productivité majeurs proviennent évidemment du recyclage d’anciennes traductions, et c’est ici qu’entre en compte le jugement professionnel du traducteur. Certains domaines s’y prêtent, d’autres non. Parfois, même une correspondance parfaite doit être modifiée. Cependant, l’effort cognitif supplémentaire est amplement récompensé lorsque le gain en productivité est justifié. Encore une fois, seule une utilisation intelligente par un traducteur professionnel permet de tirer profit de l’outil. 

Évidemment, les mémoires présentent aussi plusieurs dangers. Tout d’abord, le traducteur doit farouchement protéger sa mémoire. Lorsque plusieurs personnes partagent la même mémoire, elle peut rapidement devenir polluée (traductions hors contexte, manque d’homogénéité terminologique, erreurs de tout genre), ce qui la rend inutile, voire nuisible. 

Il est aussi important de se souvenir que nous ne sommes jamais esclaves à l’outil, et qu’il est toujours en notre pouvoir de décider si l’outil en question se prête ou non à la situation de travail. 

Un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio, ça vous dit? Pour un temps limité, j’offre cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Ne tardez pas, les places sont très limitées! 

Au plaisir, 

– François Hébert 

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!

Technologie et mondialisation au prix de la qualité?


Pour diverses raisons, plusieurs clients n’ont besoin que d’une traduction « approximative » et ne paieront jamais un tarif professionnel. Les professionnels doivent donc cibler les clients pour qui une traduction approximative ne suffit pas. Dans certains domaines, cela va de soi : une erreur en traduction juridique, financière ou médicale peut être extrêmement coûteuse, voire fatale! Dans d’autres, c’est une question de crédibilité professionnelle (communications, marketing Web, etc.) Je pense aussi au domaine des jeux vidéo; des géants comme Blizzard Entertainment ont une équipe de localisation incroyable qui produit des traductions franchement impressionnantes; l’immersion du joueur est totale. Cela en dit long sur le respect que l’entreprise accorde à son marché non anglophone, surtout lorsqu’on compare le résultat avec les traductions risibles de la majorité des jeux vidéo. 

Oui, la technologie et la mondialisation ont rendu faciles d’accès les traductions médiocres, au grand bonheur des clients qui n’ont jamais vraiment eu besoin de traduction de qualité professionnelle. Pourquoi alors s’entêter à faire affaire avec eux? Ils n’ont pas besoin de ce que nous avons à leur offrir! 

L’autre côté de la médaille de la technologie : elle nous ouvre aussi la porte à un mode de travail très intéressant. Par exemple, les traducteurs qui traduisent de 6 000 à 8 000 par jour en travaillant avec un logiciel de reconnaissance vocale et en engageant quelqu’un à une fraction du prix pour « nettoyer » le texte (la reconnaissance vocale a fait de grands progrès, mais elle n’est pas encore parfaite). La traduction assistée par ordinateur (TAO), bien utilisée, permet aussi d’avoir un gain de productivité qui augmente de manière très significative la productivité journalière. Bref, de simplement comparer le tarif au mot dans une situation ou période X ou Y ne donne pas toujours un portrait réaliste de l’état des lieux. Les attentes en terme de mots/jours étaient beaucoup plus basses lorsqu’une recherche terminologique/d’occurrences impliquait une visite en personne à la bibliothèque et le recensement à la main d’une pile de livres! 

Une chose est cependant certaine : les traducteurs professionnels qui vont s’épanouir dans cette nouvelle réalité seront ceux qui sauront s’adapter. Ils ne devront plus être que traducteurs, mais aussi entrepreneurs professionnels, avec tout ce que ça implique (marketing, innovation, création de services personnels à valeur ajoutée, etc.). Ils devront aussi avoir une bonne maîtrise de la technologie, autant d’un point de vue personnel (maîtrise de ses logiciels) que d’un point de vue plus global (connaissances de l’état des technologies langagières, en vue de profiter au maximum des nouvelles avancées qui permettent d’offrir un service personnalisé que le client ne peut aller chercher nulle part ailleurs). Bref, l’avenir n’a jamais été aussi prometteur pour le travailleur autonome, et un marché nouveau est prêt à être conquis… à condition d’être prêt à changer et à laisser tomber l’ancre de la traduction bon marché!  

Un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio, ça vous dit? Pour un temps limité, j’offre cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! Au plaisir, – François Hébert 

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!

Les avantages d'utiliser un aligneur de textes en traduction

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Si vous utilisez déjà un logiciel d’aide à la traduction, vous savez que le rappel d’anciennes traductions et la gestion terminologique sont des fonctions très utiles. Cependant, l’aligneur de textes est souvent moins connu. Voici comment un puissant aligneur peut vous faire économiser beaucoup de temps, avec LogiTerm Pro en exemple. 

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

Facilitez votre travail terminologique avec cette bonne pratique

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Lorsque vous travaillez en équipe, il est important que votre terminologie soit claire et précise. Voici une bonne pratique à adopter lorsque vous créez vos fiches.

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

Comment faciliter grandement vos recherches et la mise à jour de votre mémoire de traduction

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Si votre mémoire de traduction contient énormément de données, les recherches et la mise à jour peuvent parfois être difficiles. Voici une bonne pratique qui vous évitera bien des soucis!

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

Technique informatique utile pour évaluer la fiabilité d’une source

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Nous le savons tous, Internet est une source incroyable d'information, ce qui peut être très utile lorsqu’on cherche à se renseigner sur un sujet particulier ou pour trouver la traduction d’un terme. Cependant, il peut être difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. Voici une technique informatique utile pour évaluer la fiabilité d’un site Web. 

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

Voici comment partager vos données traduites rapidement et gratuitement (avec TradooIT en exemple)

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Lorsque vous travaillez pour une grande entreprise, vous aurez souvent accès à leur serveur qui contient les données centralisées, par exemple Group Share (SDL Trados Studio) ou LogiTerm Web. Cependant, ces solutions sont souvent hors de prix pour le travailleur autonome. Il arrive toutefois que nous devions travailler en équipe, et le partage efficace des données accélère le travail de tout le monde et contribue à une meilleure harmonie dans le projet. Voici une solution possible en ligne, avec TradooIT en exemple.

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

3 types d’outils de traductique qui devraient se trouver dans votre arsenal

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Lorsqu’il est question d’outils informatiques en traduction, le nombre de produits disponibles peut être étourdissant. De plus, plusieurs outils peuvent jouer le même rôle dans votre environnement informatique; difficile donc de s’y retrouver! Voici donc 3 types d’outils de traductique qui devraient se trouver dans votre arsenal. 

Tout d’abord, un logiciel de rappel d’anciennes traductions. Il peut s’agir d’un outil à base de bitextes, par exemple LogiTerm Pro, ou d’un gestionnaire de mémoire de traduction, par exemple SDL Trados Studio. L’intérêt de ce type de logiciel est assez évident : vous n’aurez plus jamais à retraduire deux fois la même phrase. Les phrases similaires à ce que vous avez déjà traduit vous seront également suggérées. Le gain de productivité que ce type d’outil offre est extrêmement intéressant. 

Ensuite, un logiciel de gestion de bases de données terminologiques. Habituellement, ces fonctions de gestion terminologique sont incluses dans leurs logiciels respectifs. Par exemple, LogiTerm Pro vous offre la possibilité de créer et gérer vos propres fiches terminologiques afin de les utiliser lors de votre traduction. SDL Trados Studio vous permet de faire de même en utilisant le logiciel SDL MultiTerm. Ce type de logiciel vous permet de créer votre propre base de données terminologique que vous pouvez ensuite classer par domaine, clients, source, etc. Cela vous permet d’assurer la qualité et la cohérence de votre terminologie d’un projet à l’autre. 

Finalement, un logiciel d’alignement, par exemple celui inclus dans LogiTerm Pro. Ce type de logiciel vous permet d’aligner un texte et sa traduction afin de créer un bitexte. Vous pouvez ensuite consulter ce bitexte ou en faire une mémoire de traduction pour utilisation dans un autre logiciel. Vous avez traduit beaucoup de textes sans outils d’aide à la traduction et voulez y avoir accès dans votre nouvel environnement? Aucun problème! Vous n’avez qu’à utiliser un logiciel d’alignement pour avoir accès à toutes vos anciennes données. Cela vous donne aussi accès aux sites bilingues traduits, une ressource extrêmement intéressante! J'ai aussi créé une capsule vidéo portant sur les avantages de l'aligneur de textes en traduction. Cliquez ici pour y avoir accès.

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

3 applications gratuites pour être mieux organisé

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


En tant que traducteurs autonomes, nous avons à porter plusieurs chapeaux. Évidemment, celui de traducteur est en premier chef. Cependant, il ne faut pas négliger nos autres tâches : la comptabilité, l’organisation de notre temps et de nos données, etc. Voici donc 3 applications gratuites que vous pouvez utiliser dès maintenant pour être mieux organisé. 

Pour le meilleur et pour le pire, la facturation s’effectue souvent au mot. Cependant, il arrive qu’il soit plus avantageux de facturer à l’heure (par exemple, lors d’une révision ou lors de la traduction d’un slogan). Voici donc une application très utile qui vous permettra de calculer exactement le temps passé sur chaque projet, Toggl.  

Vous aimez vous rédiger des listes de choses à faire? Vous allez adorer Trello! Vous pouvez créer des tableaux et y ajouter différentes étiquettes ou tâches. Encore mieux, si vous voulez partager cette structure avec des collègues (par exemple, pour un projet de groupe), vous n’avez qu’à ajouter leur compte au tableau.  

Vous prenez souvent des notes, mais elles se retrouvent éparpillées un peu partout. Qu’à cela ne tienne! Avec OneNote, vous pouvez prendre des notes, créer différentes sections pour les classer, et vous pouvez même utiliser l’application sur votre téléphone intelligent. Vous pourrez ensuite synchroniser votre compte entre votre téléphone et votre ordinateur de travail pour avoir un accès permanent à vos notes, même celles prises sur le pouce!  

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

La réalité change, la terminologie doit suivre

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Dans un monde où l’anglais est de plus en plus la langue utilisée par défaut, il est parfois facile de simplement utiliser le terme anglais pour désigner un concept, même lorsqu’on travaille dans une autre langue. À court terme, cela peut paraître sans importance, mais à long terme, un grand danger guette la langue oubliée. 

En effet, qu’est-ce qui arrive à une langue de plus en plus pauvre en ce qui concerne sa terminologie? Au fil du temps, un problème majeur auquel nous risquons de nous buter est de ne plus avoir les mots pour désigner les réalités qui nous entourent. Ceci est particulièrement vrai dans le domaine des nouvelles technologies. 

Heureusement, les dictionnaires sont mis à jour, et l’OQLF (Office québécois de la langue française) veille au grain en offrant des suggestions de termes français. Certains entrent dans l’usage (courriel), mais d’autres non (gaminet pour « t shirt »). 

En tant que traducteurs, nous avons souvent l’occasion d’apporter notre touche personnelle avant que les instances officielles fassent leur suggestion. Par exemple, la traduction de termes comme « clickbait », « listicles » ou « facepalm ». Ne sous-estimez donc pas votre contribution!  

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

3 raisons de bien garder ses bases terminologiques à jour

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Lorsque nous travaillons à notre compte, nous avons souvent tendance à négliger la création et la mise à jour de fiches terminologiques. Pourtant, avec les logiciels qui sont à notre disposition, bien maintenir ses bases terminologiques à jour offre de grands gains de temps. Voici donc 3 raisons de bien garder ses bases terminologiques à jour.  

Tout d’abord, intégrer directement sa terminologie à son environnement de traduction est primordial. Par exemple, l’intégration de vos bases terminologiques créées en SDL MultiTerm dans votre environnement de travail SDL Trados Studio, ou encore la création et l’intégration de fiches terminologiques dans LogiTerm Pro. De cette façon, le logiciel pourra immédiatement vous signaler la présence de termes lors de la prétraduction. Plus besoin de chercher dans un fichier Word ou Excel et vous demander si vous aviez créé une fiche pour un terme. 

On me demande parfois l’utilité de créer des fiches terminologiques si la mémoire de traduction va nous donner la traduction si la phrase a déjà été traduite. La raison est simple : le fait de créer des fiches terminologiques permet à votre environnement de vous signaler la présence de termes même s’il ne trouve aucune correspondance. Par exemple, peut-être avez-vous déjà traduit un terme dans des phrases précédentes, mais elles ne sont pas assez similaires aux nouvelles phrases à traduire. Sans fiches terminologiques, vous n’aurez aucun signalement. 

Finalement, des fiches terminologiques détaillées facilitent grandement le travail en équipe. Vous travaillez peut-être à votre compte pour l’instant, mais il se pourrait qu’un jour, un gros mandat vous soit offert et vous aurez besoin de travailler en équipe. Si vos fiches sont bien étoffées, le texte sera bien harmonisé et le travail d’équipe sera beaucoup plus simple.  

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

Votre temps est précieux : comment facturer le travail supplémentaire

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Lorsque nous travaillons pour des clients directs, il arrive souvent que ces derniers ne soient pas familiers avec nos processus de travail en traduction. Par exemple, le fonctionnement et les contraintes de nos outils informatiques. Nous recevons donc fréquemment des textes qui requièrent des manipulations supplémentaires avant de pouvoir commencer la traduction. Or, cela peut représenter une charge de travail importante. Puisque votre temps est précieux, voici comment aborder la question. 

Tout d’abord, une bonne communication est essentielle. Lorsque nous faisons affaire avec des professionnels d’un autre domaine, par exemple, la comptabilité, il est normal de ne pas connaître leurs outils et leur processus de travail. Il en va de même pour votre client et votre profession de traducteur. Par exemple, si vous recevez un texte truffé de code html et que le client vous demande de ne traduire que les segments à l’intérieur, cela peut représenter un défi logistique dépendant de votre outil de traduction. L’extraction du texte est une tâche qui s’ajoute à votre charge et ne fait pas partie de votre travail de traducteur. 

Il en va de même pour la mise en page des documents. Souvent, le client a un format spécifique qui se prête mal à vos outils informatiques ou simplement au traitement de texte. Cela vous oblige donc à effectuer des manipulations avant de pouvoir commencer la traduction et aussi à la fin du travail pour remettre le texte au bon endroit. 

J’entends trop souvent parler de traducteurs qui subissent ce genre de tâches sans compensation. Il est donc important de bien communiquer avec le client au préalable. Parfois, il est très simple pour lui d’obtenir des formats plus convenables pour vous, ou d’effectuer la mise en page lui-même. Sinon, établissez d’avance un taux horaire qui s’ajoutera à votre tarif habituel. Votre temps est précieux, et un service clé en main doit être compensé à sa juste valeur!  

Par ailleurs, est-ce qu’un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio vous intéresse? J’offre actuellement cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Nous allons donc voir tout le contenu ensemble, en personne, et vous pourrez ensuite réviser le tout à votre rythme, en plus d’avoir quelqu’un à votre disposition pour répondre à vos questions au moment où elles surviennent. 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas! 

Au plaisir, – François Hébert  

Est-ce que mon mot de passe est suffisamment complexe? Attaques fréquentes et comment se protéger


Est-ce que mon mot de passe est suffisamment complexe? Souvent, les sites Web nous demandent d’inclure des majuscules, des caractères spéciaux et des chiffres. Pourquoi? Voici quelques types d’attaques et comment vous protéger, ainsi qu’un outil pour déterminer si votre mot de passe est sécuritaire. Le sujet vous intéresse? Lisez mon autre article portant sur deux attaques informatiques fréquentes en traduction.

Un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio, ça vous dit? Pour un temps limité, j’offre cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). 

Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Puisqu’il s’agit d’un service personnalisé, les places sont limitées, alors ne tardez pas!

Au plaisir, 

– François Hébert 

C'est votre première visite à l'Odyssée?  

Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!

Sécurité informatique et traduction : comment contrer les attaques


Un bon point de départ est d’avoir de meilleurs mots de passe. Aujourd’hui, nous allons cependant parler d’attaques informatiques. Évidemment, il existe beaucoup d’attaques différentes; il est donc impossible de tout couvrir. Je vais donc vous parler de deux attaques courantes : l’usurpation d’identité et l’hameçonnage.  

L’usurpation d’identité L’usurpation d’identité est lorsqu’un de vos amis ou contacts en ligne a été piraté et vous envoie un message, qui contient habituellement un lien ou une pièce jointe. Le lien risque de vous envoyer sur un site qui cherchera à installer des logiciels malveillants, et la pièce jointe risque d’installer un virus si vous l’ouvrez. 

Comment éviter ce genre d’attaque? Lorsque le message provient de quelqu’un que vous connaissez, cela peut être difficile à détecter. Est-ce que la personne semble agir bizarrement? Est-ce habituellement ce genre de message qu’elle envoie? Avant d’ouvrir quoi que ce soit, vous pouvez lui téléphoner pour vérifier qu’il s’agit bien d’elle. Règle générale, il faut faire preuve de jugement; mieux vaut être trop prudent que pas assez! 

L’hameçonnage Cette attaque ressemble à l’usurpation d’identité, mais est habituellement plus sophistiquée. Au lieu de provenir d’un ami qui a été piraté, le message est envoyé par un faux compte courriel qui ressemble à celui d’une institution ou d’une entreprise quelconque, habituellement une institution financière. Les attaques les plus sophistiquées auront des copies exactes des courriels qu’envoie l’entreprise, et les liens qu’ils contiennent vous amèneront sur une copie exacte du site Web de l’entreprise pour vous voler votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. En traduction, il peut aussi s’agir d’un faux client qui cherche à vous faire travailler sans vous payer en se faisant passer pour une agence reconnue. 

Comment éviter ce genre d’attaque? Tout d’abord, vérifiez bien l’adresse de l’expéditeur. Souvent, elle n’aura aucun rapport avec l’adresse officielle. Cependant, les attaques plus sophistiquées vont avoir un courriel presque identique. Par exemple, si « info@desjardins.com » est l’adresse officielle, la fausse adresse pourrait être quelque chose comme info@desjardlns.com (avec un « l » minuscule au lieu du « i » minuscule dans « desjardins »). 

Un autre indice est le lien vers le faux site. Tout comme l’adresse courriel, l’adresse du site Web n’aura souvent aucun rapport avec l’adresse officielle. Les attaques les plus dangereuses auront cependant un nom de site Web très similaire, comme pour l’adresse courriel. Lorsque vous avez un doute, placez votre souris au-dessus du lien, sans cliquer dessus, pour voir la vraie adresse où vous aboutirez. Par exemple, le texte de l’hyperlien pourrait être le vrai site, par exemple http://www.desjardins.com/, mais si vous placez votre souris sur le lien sans cliquer dessus, vous verrez apparaître la vraie destination en bas à gauche de votre écran. 

Finalement, en cas de doute, ne cliquez sur rien dans le courriel; tapez plutôt l’adresse de l’entreprise dans votre fureteur (par exemple, www.desjardins.com). De cette manière, vous êtes certain d’arriver au bon endroit. Vous pouvez aussi communiquer directement avec un représentant de l’entreprise (par exemple votre conseiller financier) pour lui demander si le message est bien officiel. Rappelez-vous aussi que ce n’est pas pour rien que les messages officiels contiennent souvent un message du genre : « L’entreprise ne vous demandera JAMAIS votre nom d’utilisateur/mot de passe dans un courriel. » Le mot d’ordre? Vigilance constante! 

Un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio, ça vous dit? Pour un temps limité, j’offre cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Ne tardez pas, les places sont très limitées! Au plaisir, – François Hébert

C'est votre première visite à l'Odyssée? Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!

3 solutions pour avoir de meilleurs mots de passe


Si vous avez vu le film Snowden récemment, vous craignez peut-être pour la sécurité de vos données en ligne… avec raison! En effet, une organisation avec suffisamment de ressources et de temps peut pirater pratiquement n’importe quoi; rien n’est totalement à l’abri sur Internet. Par contre, de bonnes pratiques de sécurité informatique peuvent vous protéger contre la grande majorité des cyberattaques. Voici donc trois solutions pour avoir des mots de passe plus sûrs. Tout le monde sait qu’il faut un mot de passe difficile à deviner; cependant, ce qui est difficile à deviner pour un humain ne l’est pas nécessairement pour une machine. Laissés à nous-mêmes, nous avons tendance à choisir des mots de passe qui sont faciles à deviner pour une machine, mais difficiles à mémoriser pour un humain. Voici une petite bande dessinée de www.xkcd.com qui résume bien le concept :  

 

Si vous adoptez cette façon de procéder, assurez-vous de choisir une combinaison de mots aléatoire, et non une phrase ordinaire. Si vous avez besoin d’inspiration, utilisez Diceware, qui roule un dé virtuel et choisit des mots au hasard parmi une longue liste. Il est recommandé d’avoir un mot de passe d’au moins six mots avec cette méthode.  

Vous souvenir de plusieurs mots de passe est difficile? La solution la plus simple est de télécharger un gestionnaire de mots de passe, par exemple LastPass ou Dashlane. Ces gestionnaires vont générer des mots de passe différents, au hasard (par exemple « 3o t&&&p&&&Z4#t9 »), pour tous vos comptes. Pour accéder à vos comptes, vous n’avez qu’à entrer un mot de passe « maître », choisi par vous, chaque fois que vous ouvrez votre fureteur. Vous n’avez donc qu’un mot de passe à retenir… mais assurez-vous d’en choisir un très fort, en utilisant les trucs mentionnés précédemment.  

Un cours privé à domicile portant sur LogiTerm Pro ou SDL Trados Studio, ça vous dit? Pour un temps limité, j’offre cette option, qui vient en plus avec 4 mois d’accès au programme en ligne de l’Odyssée, ce qui vous donne accès à toutes les leçons sur LogiTerm Pro/SDL Trados Studio et à la bibliothèque technologique (divers sujets touchant l’informatique et la traduction). Ça vous intéresse? Envoyez-moi un courriel dès maintenant à francois@lodyssee-formations.com. Des économies sont possibles pour les groupes autoconstitués. Ne tardez pas, les places sont très limitées! Au plaisir,  

– François Hébert 

C'est votre première visite à l'Odyssée? Commencez par consulter mon cadeau gratuit en cliquant sur l'image ci-dessous!


Erreur 404

PAGE INTROUVABLE

Pour revenir à la page d'accueil, cliquez ici